Participation des personnes en situation de handicap à la gouvernance locale : mesurer comment l'impact des stratégie de développement local inclusif ?

Projet mis en oeuvre par le CIEDEL en partenariat avec le CIRRIS, l'APF, Vida Brazil et Handicap International (2016)



visuel ciedel

Consultez le document de présentation de la recherche pour en savoir plus sur la recherche, ses objectifs, ses réultats et la manière d'utiliser les différents outils produits. 

 

Les personnes handicapées sont en général négligées, voire oubliées dans les processus de développement local, et leurs avis de citoyens ne sont pas, ou très peu, pris en compte. Cette situation constitue une discrimination tel que rappelé dans la Convention des Nations Unies Relative aux Droits des Personnes Handicapées (CRDPH), notamment dans les articles 4.3 (participation des personnes handicapées à toutes décisions les concernant par l’intermédiaire de leurs organisations représentatives) et 29 (participation à la vie politique et à la vie publique).

Pour réduire l’isolement des personnes handicapées et améliorer la qualité de leur participation sociale par l’exercice de leurs droits, plusieurs organisations mettent en place des programmes de développement inclusif. Le Centre International d'Études pour le Développement Local (CIEDEL) s’est associé au CIRRIS (Centre Interdisciplinaire de Recherche en Réadaptation et Intégration Sociale), à l'APF (Association des Paralysés de France), à Handicap International et Vida Brazil, afin de mettre en place un programme de recherche visant à développer des méthodes, outils et indicateurs permettant de mesurer les effets des stratégies de développement local inclusif (DLI) sur l’amélioration de la participation citoyenne des personnes handicapées aux mécanismes de gouvernance de leur collectivité. Pour ce faire, l’équipe de recherche a analysé l’expérience de DLI sur 5 sites du Nord et du Sud (au Mali, à Madagascar, au Brésil, au Québec et en France) en mesurant ses effets sur la participation citoyenne des personnes handicapées dans ses deux dimensions : individuelle et collective (via les organisations représentatives). En accord avec les principes de la Convention qu’il se propose de mesurer, ce programme de recherche a accordé une place centrale aux Organisations de Personnes Handicapées (OPH), en les associant sur chacun des sites au développement, à l’expérimentation et à la validation de la méthodologie du projet.

Découvrez l'ensemble des livrables réalisés dans le cadre de la recherche appliquée "Participation des personnes en situation de handicap à la gouvernance locale : comment mesurer l'impact des stratégies de Développement Local Inclusif" :


Découvrez les ressources complémentaires relatives à la recherche :



La plupart de ces ressources sont disponibles en anglais sur cette page