Incorporating the thematic ritualistic behaviors of children with autism into games: Increasing social play interactions with siblings 2000

Titre traduit

Incorporer les comportements ritualistes des enfants avec autisme au sein des jeux: Accroître les interactions ludiques entre les frères et les sœurs

Auteur(s)

  • Mary J. Baker

Référence

Baker, M. J. (2000). Incorporating the thematic ritualistic behaviors of children with autism into games: Increasing social play interactions with siblings. Journal of Positive Behavior Interventions, 2(2), 66-84

Résumé de l'auteur

This study systematically investigated an intervention increasing sibling social play interactions by incorporating the thematic ritualistic activities of children with autism into typical games. Data collected revealed very low levels of sibling play, joint attention, and affect during the baseline condition and high levels of thematic ritualistic behaviors. In contrast, when the children with autism were taught a play interaction based on their thematic ritualistic behavior (e.g., for a child who perseverated on movies, incorporating that theme into a Bingo®-style game), the percentage of social interactions and joint attention increased and maintained in 1- and 3-month follow-up measures. All of the children's affect improved, and the rate of thematic ritualistic behaviors decreased to a minimum or no occurrence. The children's social interactions also generalized to other games and settings. These results imply that children with autism can learn social skills through play and natural interactions in their environment.

Cette étude a exploré de façon systématique une intervention qui visait à encourager les interactions fraternelles chez les enfants autistes en incorporant leurs activités ritualistes aux jeux typiques. Les conditions de référence ont révélé un manque d’interaction entre les frères et les sœurs et des niveaux élevés de comportements ritualistes. En revanche, quand les enfants autistes participaient à une intervention ludique centrée sur leurs intérêts thématiques et ritualistes (par ex., un enfant qui fait une fixation sur le cinéma jouerait à un jeu de type Loto contenant des éléments provenant du cinéma), le pourcentage d’interactions sociales parmi les frères et sœurs et d’attention conjointe augmentait. Cette augmentation a duré pendant la période de suivi (trois mois). L’affect de tous les enfants s’est amélioré, et le taux de comportements thématiques ritualistes a diminué. Les enfants ont généralisé leurs comportements sociaux dans d’autres jeux et contextes. Ces résultats indiquent que les enfants avec autisme peuvent apprendre des capacités sociales à travers le jeu et les interactions spontanées dans leur environnement.

Commentaire du Centre Ressources

This article focuses on encouraging social interactions with siblings which is often considered one of the earliest forms of peer interaction. Thematic and ritualistic interests (restricted interests) of the autistic sibling were incorporated into games to foster interest and promote interaction with the game and sibling. This study builds upon research that suggests that restricted interests can increase motivation in autistic children. Furthermore, this study was mainly focused on understanding the specificity of the autistic child’s interests and how it can be used in games. Restricted interests are specific to the individual, and to account for this, the researchers interviewed parents and teachers, surveyed parents and observed the child, allowing for a bespoke approach based around the Bingo game.  Bingo is a standard early educational game for children, in that it introduces the idea of competition and teaches spatial mapping and pattern matching. This study suggests that incorporating restricted interests into Bingo can not only increase interest in the task, but also the attention paid to the social partner and the understanding of game playing behavior (i.e. turn-taking and shared goals). This article provides a useful guide to how families and professionals can use an autistic child’s restricted interests to tailor familiar games and how doing so can socially benefit social to the child.  

 

Cet article concerne l’encouragement des interactions fraternelles, ce qui constitue l’une des formes primaires de l’interaction entre pairs.

Les jeux ont intégré les intérêts thématiques et ritualistes de l’enfant autiste pour susciter la curiosité de ce dernier et promouvoir l’interaction fraternelle pendant le jeu. Cette étude s'appuie sur des rapports antérieurs qui suggèrent que l’incorporation des intérêts personnels peut accroître la motivation des enfants avec autisme. En outre, cette étude a pris pour objet principal la spécificité des intérêts chez l'enfant avec autisme et la manière dont il était possible de les instrumentaliser dans les jeux. Les intérêts restreints sont propres à chaque individu; c’est la raison pour laquelle les chercheurs ont interviewé et surveillé les parents et les éducateurs de chaque enfant, et observé l’enfant lui-même, ce qui leur a permis de formuler une approche sur mesure. Le jeu de Bingo (Loto en français), est un jeu typiquement utilisé dans l’éducation préscolaire pour introduire le concept de la compétition, ainsi que la cartographie spatiale et le filtrage par motif.

Cette étude indique que l’intégration des intérêts personnels dans le Loto peut accroître non seulement la motivation des enfants avec autisme, mais aussi l’attention qu’ils prêtent à leur partenaire social et à l’apprentissage des comportements appropriés (le jeu à tour de rôle, les objectifs communs). L’article permet d’envisager comment les familles et les professionnels peuvent s’appuyer sur les intérêts spécifiques des enfants avec autisme pour modifier des jeux courants et augmenter les capacités sociales des enfants de cette manière.