La prévention des cancers pour les personnes handicapées vieillissantes en structures médico-sociales et à domicile : promouvoir et accompagner le dépistage

Une recherche appliquée menée par l'Ancreai, le Creai Nouvelle-Aquitaine, le Creai Centre-Val-de-Loire, le Creai Ile-de-France, le Creai-ORS Occitanie et le CRCDC de Nouvelle-Aquitaine (Centre régional de Coordination du dépistage des cancers). 

DECOUVREZ LA RECHERCHE

Le vieillissement de la population des personnes handicappées conduit à adapter aujourd’hui les conditions de vie et les accompagnements, notamment dans le domaine de la santé. La population de personnes handicapées de plus de 50 ans vivant à domicile ou en établissement spécialisé est aujourd’hui nombreuse. Elle implique de repenser l’organisation des accompagnements, des accueils et des soins. Les données de la littérature médicale montrent qu’actuellement les dépistages sont parfois inadaptés ou insuffisants et que les diagnostics sont souvent plus tardifs, aboutissant ainsi à une véritable situation de perte de chance (Azéma & Satgé 2013 ; Verger, Aulagnier & Souveille).

L’objectif général de cette recherche a été de connaître le niveau de participation des personnes handicapées, âgées de 50 à 74 ans, aux dépistages organisés des cancers du sein, colorectal et du col de l'utérus ; d’identifier et de comprendre les freins existants à la participation ; et d’identifier les stratégies et les leviers pour en faciliter l’accès afin d’être en mesure de proposer des adaptations en termes de pratiques professionnelles d’accompagnement en amont et en aval du dépistage.

Inscrite dans une démarche participative, cette recherche appliquée a réuni des personnes handicapées, des aidants et des organismes et professionnels des domaines médico-social et de la santé afin de :

  • Actualiser les taux de participation aux dépistages des personnes handicapées grâce au travail d’analyse de la base SNDS réalisé en collaboration avec les Observatoires Régionaux de Santé ;
  • Identifier les freins et les leviers à la participation au dépistage du point de vue des personnes elles-mêmes (22 entretiens individuels), de leurs aidants familiaux, des professionnels des secteurs médico-social et sanitaire ;
  • Construire et de diffuser une boîte à outils avec des supports d’information, de sensibilisation et d’accompagnement à la réalisation des dépistages organisés adressée aux différents acteurs concernés (personnes handicapées, aidants, professionnels des établissements et services médico-sociaux, professionnels de santé et des Centres Régionaux de Coordination des Dépistages des Cancers).


OUTILS PRATIQUES (SUPPORTS D'APPLICATION)

Boite à outils D-Pistons


Elaborée dans le cadre de cette recherche, la boîte à outils numérique "D-Pistons" s’adresse aux personnes handicapées et leurs aidants, aux professionnels des établissements et services médico-sociaux (ESMS), aux professionnels de la santé et aux centres de coordination régionaux (CRCDC).

Cette boîte à outils numérique comprend des dépliants écrits en facile à lire et à comprendre (FALC), des vidéos sous-titrées ou en langue des signes, des affiches explicatives, des formulaires pour préparer des rendez-vous, etc. Elle recense des supports existant créés par d'autres organismes ou créés par la recherche afin de palier à des manques sur le dépistage organisé des cancers.

Présentation de la recherche

 
L'équipe du projet a réalisé plusieurs supports afin de présenter la recherche, ses objectifs et ses résultats. 

La vidéo de présentation de la recherche s'adresse à tous les acteurs du terrain et acteurs scientifiques pour présenter l'intérêt de la recherche sur le dépistage organisé des cancers et ses réalisations.

Les résumés présentent les conclusions générales de la recherche, comme le taux actualisés de participation au dépistage des personnes handicapées, ou les freins et leviers identifiés au dépistage. Ils ont été réalisés dans deux formats différents afin d'êtres lus et appropriés par les acteurs scientifiques (résumé scientifique) ou par les acteurs de terrain (résumé grand public).

Synthèses des résultats et des solutions proposées
Résumé scientifique de la recherche

PRODUCTIONS SCIENTIFIQUES



ALLER PLUS LOIN...

...sur la recherche

 

Séminaire national de l'étude cancer et handicap du 22 novembre 2021 :

Banque d'expérience de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) : 

La Banque d’expériences rassemble sous forme de courtes fiches des actions et initiatives qui visent à faciliter l’accès à la santé des personnes en situation de handicap.
Elle a été construite pour :

  • faire connaître ces actions,
  • faciliter leur essaimage,
  • donner des clefs à tous les acteurs et professionnels qui accompagnent les personnes en situation de handicap dans leur parcours de santé.

Accéder à la banque d'expérience

Fiche de capitalisation des expériences en promotion de la santé :

La recherche a participé au projet de capitalisation des expériences en promotion de la santé, mené depuis 2017 par un Groupe de travail national capitalisation coordonné par la Fédération nationale d'éducation et de promotion de la santé (Fnes) et la Société française de santé publique (SFSP). Ce projet s’inscrit dans l’initiative nationale InSPIRe-ID (Initiative en Santé Publique pour l’Interaction entre la Recherche, l’Intervention et la Décision) dont l’objectif est d’élaborer un dispositif national de partage de connaissances en santé publique. La fiche de capitalisation de la recherche sera publiée sur une plateforme dédiée en avril 2022.

Accéder à la fiche de capitalisation


L'article "Cancers : les personnes handicapées 2 fois moins dépistées" de handicap.fr (y accéder en ligne)

 

...sur la thématique

 

Dépistage des cancers et handicaps

Ce dossier documentaire porte sur les supports et les recherches sur les questions de la participation aux testes de dépistage organisés des cancers en population générale et pour les personnes handicapées.


Cette recherche a été soutenue dans le cadre de l’Appel à Projets Handicap et Vieillissement 2018, lancé par la FIRAH en partenariat avec le CCAH et le Klesia.