Changement de Présidence à la FIRAH

Le 12 octobre 2020 Bulletins d'information

Le 1er Octobre 2020, le Conseil d'Administration de la FIRAH a nommé Patrick Gohet en tant que nouveau Président de la Fondation.

Axel Kahn, Président depuis 2009, au commencement de la FIRAH, devient le Président d'Honneur de la Fondation.
Retrouvez les mots des Présidents ...

Le mot du Président, Patrick Gohet :

Photo du Président, Patrick Gohet
"Le 1er octobre dernier, le Conseil d’Administration de la FIRAH m’a élu Président de cette institution unique en matière de recherche sur les handicaps : leurs diversités et leurs conséquences pour les personnes concernées, leurs entourages familiaux, professionnels…
Les recherches soutenues par la FIRAH attestent que les actions réalisées au profit des personnes en situation de handicap sont sources de mieux être et de progrès pour l’ensemble des composantes de la société.
Pour chaque personne handicapée, il s’agit de compenser ce qui peut lui manquer afin qu’elle dispose de la liberté à laquelle chacune et chacun aspire.
Pour l’ensemble des personnes en situation de handicap, il convient de rendre accessible l’environnement, c’est alors l’égalité qui est sollicitée. 
Pour atteindre ces objectifs, tous les acteurs de la Cité doivent être mobilisés, c’est la fraternité qui entre alors en jeu. Elle consiste à voir en l’autre un égal en valeur à soi-même. Liberté, Egalité, Fraternité, la politique du handicap est réellement républicaine.
Les recherches soutenues par la FIRAH servent totalement cette ambition.
Succéder à Axel Kahn m’oblige, à la suite de mes diverses expériences, à poursuivre mon action en bénéficiant de sa vision et de ses analyses comme Président d’Honneur, expression de la reconnaissance du Conseil d’Administration."

 

 Le mot du Président d'Honneur, Axel Kahn : 

Photo du Président d'Honneur, Axel Kahn

"Il y a bientôt quinze ans que les Présidents et Directeurs de la FEGAPEI (aujourd'hui Nexem), de l’APAJH et l’APF sont venus me proposer de créer avec eux une Fondation de la recherche sur le handicap, vite devenue la Firah. Et aussi d’en prendre la présidence. 
La motivation des dirigeants d’associations était de ne pas se contenter de faire du mieux qu’ils le pouvaient pour aider les personnes handicapées, de tenter aussi par la recherche de trouver des solutions aux obstacles rencontrées pour progresser dans l’idéal d’une égalité des chances et des droits, du plein accès à la citoyenneté et de la participation des personnes handicapées ; d’une société pleinement inclusive, en somme. D’emblée, le projet m’est apparu enthousiasment, j’ai senti qu’accepter de relever ce défi était mon devoir.
Quinze ans après, la Firah s’est installée dans le paysage du monde du handicap, elle a précisé le concept de recherche appliquée en la matière et lui a donné ses lettres de noblesse. Les circonstances, et aussi le caractère désirable du renouvellement, m’ont amené à préférer passer la main, tout en restant pleinement disponible, en tant qu’humaniste militant et que Président d’Honneur de la Firah, aux combats en faveur et aux côtés de mes sœurs et de mes frères handicapés. 
Mon successeur Patrick Gohet a derrière lui une carrière au profit de la même cause, son expérience est immense, je lui passe le témoin avec confiance. Bonne chance, cher Président Gohet !"