• Vous êtes ici : Accueil 
  •  >  Base documentaire
  •  >  A training Course for Psychologist : Learning to Assess (Alleged) Sexual Abuse Among Victims and Perpetrators Who Have Intellectual Disabilities
Imprimer Augmenter la taille de police Revenir à la taille de police initiale Diminuer la taille de la police

A TRAINING COURSE FOR PSYCHOLOGIST : LEARNING TO ASSESS (ALLEGED) SEXUAL ABUSE AMONG VICTIMS AND PERPETRATORS WHO HAVE INTELLECTUAL DISABILITIES - 2017

Auteur(s) :

  • Petri J. C. M. Embregts
  • ,
  • Marianne Heestermans
  • ,
  • Kim J. H. M. Van den Bogaard

Référence :

Embregts, P.J.C.M., Heestermans, M. & van den Bogaard, K.J.H.M. Sex Disabil (2017) 35: 39. https://doi.org/10.1007/s11195-017-9476-x

Domaines de recherche appliquée :

Tous domaines

Thématiques :


Incapacités :


Zones géographiques :




Résumé de l'auteur :

People with intellectual disabilities (ID) are at greater risk of being a victim of sexual abuse and may also be more predisposed to perpetrating sexual abuse. Although the prevalence of sexual abuse among people with ID is difficult to determine, it is clear that there are serious consequences for both victims and perpetrators, and professional support is needed. Psychologists play an important role in the assessment of sexual abuse in both victims and perpetrators and require specific knowledge and skills to execute the assessments. We therefore developed a training course for psychologists aimed at increasing their (applied) knowledge of sexual abuse and the related assessment process in people with ID. In a five-day training course, sessions focusing on theories about diagnostic models were combined with sessions focusing on the assessment of sexual abuse of victims and perpetrators. The effectiveness of the training course was determined in terms of (applied) knowledge via the administration of a study-specific questionnaire including a hypothetical case vignette before, immediately after, and six months after completion of the course. The results show that the knowledge of the psychologists related to sexual abuse and the assessment process for sexual abuse increased significantly, and remained above pre-test level at six-month follow-up. These results are promising, but more research is needed to see if the increased (applied) knowledge in turn leads to application in practice and better care for both victims and perpetrators.

 

[FR]

Il y a un risqué plus élevé chez les personnes ayant une déficience intellectuelle (DI) d'être victimes d'abus sexuel et celles-ci peuvent également être plus prédisposées à commettre des abus sexuels. Bien que la prévalence de l'abus sexuel chez les personnes ayant une DI soit difficile à déterminer, il est clair qu'il y a de graves conséquences pour les victimes et les agresseurs, et un soutien professionnel est nécessaire. Les psychologues jouent un rôle important dans l'évaluation de la violence sexuelle tant chez les victimes que chez les agresseurs et requièrent des connaissances et des compétences spécifiques pour exécuter les évaluations. Nous avons donc développé un cours de formation pour les psychologues visant à accroître leurs connaissances (appliquées) de l'abus sexuel et le processus d'évaluation connexe chez les personnes ayant une déficience intellectuelle. Au cours d'une formation de cinq jours, des sessions axées sur les théories concernant les modèles de diagnostic ont été combinées avec des sessions axées sur l'évaluation de l'abus sexuel qu’apportent les victimes et les agresseurs. L'efficacité de la formation a été déterminée en termes de connaissances (appliquées) via un questionnaire spécifique à l'étude, ainsi qu’une vignette de cas hypothétique immédiatement dans les six mois après la formation. Les résultats montrent que les connaissances des psychologues en matière d'abus sexuel et le processus d'évaluation des abus sexuels ont augmenté de manière significative et sont restés au-dessus du niveau pré-test Durant les six mois après l’étude. Ces résultats sont prometteurs, mais davantage de recherches sont nécessaires pour voir si les connaissances (appliquées) accrues mènent à leur tour à l'application dans la pratique et à une meilleure prise en charge des victimes et des agresseurs.


Commentaire du Centre Ressources :

Ce document est une étude qui fait suite à la mise en place d’un programme de formation à destination de psychologues travaillant avec des personnes atteinte de déficience intellectuelle qui auraient été victimes d’agression à caractère sexuel ou à l’inverse seraient auteurs de ce type d’abus.

Du fait de la participation du public concerné par la recherche à la rédaction du questionnaire, l’intérêt de cette étude réside dans le fait qu’elle offre un aperçu des bienfaits du transfert de connaissances du public concerné vers les professionnels de la santé.

Ce document pourra intéresser le corps professionnel travaillant au soutien émotionnel et psychologique de personnes agressées (ou agresseurs) sexuellement présentant une déficience intellectuelle.

 

[EN]

This document is a study that follows the implementation of a training program for psychologists working with people with intellectual disabilities who have been victims of sexual assault or vice versa are authors of this type of abuse.

Due to the participation of the public concerned in the research, the interest of this study lies in the fact that it provides an overview of the benefits of transferring knowledge from the public concerned to health professionals.

This document may be of interest to the professionals working for the emotional and psychological support of sexually assaulted (or/and perpetrators) people with intellectual disabilities.

Téléchargement(s)