• Vous êtes ici : Accueil 
  •  >  Base documentaire
  •  >  Handicap et logement - Étude exploratoire des cumuls d'inégalités de mobilité dans le Grand Lyon
Imprimer Augmenter la taille de police Revenir à la taille de police initiale Diminuer la taille de la police

HANDICAP ET LOGEMENT - ÉTUDE EXPLORATOIRE DES CUMULS D'INéGALITéS DE MOBILITé DANS LE GRAND LYON - 2015

Auteur(s) :

  • Gwenaëlle Raton

Référence :

Handicap et logement - Étude exploratoire des cumuls d'inégalités de mobilité dans le Grand Lyon. 2015. 198 pages. IFSTTAR.

Domaines de recherche appliquée :

Tous domaines

Thématiques :


Incapacités :


Zones géographiques :




Résumé de l'auteur :

Cette recherche interroge le rapport entre les contraintes qui pèsent sur le choix du logement et de sa localisation et l'accès aux transports. Menée auprès de personnes handicapées, cette étude est une contribution à la réflexion sur le processus de cumul de facteurs défavorables à la réalisation de la mobilité quotidienne. Le choix de la localisation du logement pour les personnes handicapées est-il contraint ? Les situations de handicap modifient-elles les arbitrages lors du choix résidentiel ? Si oui, est-ce un facteur d'éloignement vis-à-vis des infrastructures de transport, est-ce une source d'inégalité d'accès aux transports ? On montrera que les contraintes qui pèsent sur le choix résidentiel sont fortes, et ce, quelle que soit la nature du handicap. Il ressort des enquêtes une difficulté à concilier des besoins essentiels favorisant la vie en autonomie : le besoin d'aménagements dans le logement, le besoin de déplacement et le besoin d'accès aux aménités urbaines. Dès lors, des arbitrages sont sans cesse réalisés entre différentes composantes de la vie personnelle : l'état de santé, la déficience, le revenu, la vie sociale. On montrera également que des préférences de localisation se dégagent, avec des spécificités suivant la nature du handicap.


Commentaire du Centre Ressources :

Ce document est une recherche sur les processus et les facteurs influant le choix des personnes en situation de handicap concernant leur lieu de vie.

L’auteur de cette étude a mené une enquête en deux parties :

-          L’interrogation des responsables des associations lyonnaises pour le droit des handicapés sous la forme d’interviews et/ou d’entretiens individuels.

-          La mise en place d’entretiens individuels avec des personnes en situation de handicap pour comprendre leurs choix (ou non-choix) en matière d’habitat.

Cette recherche est basée sur une étude statistique menée en 2012 et 2013 sur l’inégalité d’accès à la voiture.

L’objectif de la recherche selon l’auteur est de confronter les propos et les histoires de vie (histoire résidentielle) des répondants au constat statistique de cumul de caractéristiques socio-économiques et fonctionnelles défavorables à l’accès aux transports.

 

L’étude montre les spécificités du choix résidentiel des personnes en situation de handicap par rapport à la population générale. Ce travail peut constituer une première réflexion sur la question du choix résidentiel et de l’inégalité d’accès aux transports pour les personnes en situation de handicap qui mériterait d’être poursuivie.

 

Cette recherche pourra intéresser d’autres villes qui souhaitent mener des études sur les choix résidentiels auprès de leurs habitants en situation de handicap.

 

[ENG]

This document is a research project on the processes and factors influencing the choice of people with disabilities regarding their living space.
The author of the study conducted a two-part survey:

-          Interviews with representatives from disability rights organizations in Lyon, France.

-          Individual interviews with people with disabilities in order to understand their choices (or lack of choice) in terms of housing.

This research is based on a statistical study carried out in 2012 and 2013 on the inequality of access to a car.
The aim of the research, according to its author, is to compare the statements and the life stories (residential) of participants with the statistical findings of cumulative socio-economic and functional characteristics which negatively affect access to transport.
The study show the specificities of residential choices of people with disabilities compared to the general population. This work can be considered an initial study of the issue of residential choices and unequal access to transport for people with disabilities which merits a follow-up. This research may be of interest to cities looking to conduct studies on residential choices among their inhabitants with disabilities. 

Téléchargement(s)